ZAKYNTHOS2017-09-21T10:22:51+00:00

Zakynthos

Des plages à couper le souffle et des sentiers pour l’exploration de la montagne. Histoire, légendes et contes de mère-grand.
Vous êtes dans une île magique. Vous êtes à Zakynthos.

Zakynthos est l’une des îles Ioniennes grecques, située au large de la côte ouest du Péloponnèse. L’île est l’une des plus vertes et les plus belles de l’archipel et possède de superbes plages de sable fin. Les plages de Zakynthos font de l’île un atout incontournable pour les groupes de touristes qui y abondent entre Pâques et jusqu’au mois d’octobre. Les stations balnéaires les plus fréquentées rivalisent avec celles de Corfou en termes de vie nocturne frénétique et de plages animées. Mais si vous vous aventurez au-delà des principales zones de villégiature, vous trouverez de charmantes criques isolées, des paysages de montagne grandioses et des villages d’arrière-pays préservés.

Les visiteur accèdent directement à l’aéroport par l’aéroport international de l’île, à six kilomètres au sud-ouest de la capitale, la ville de Zakynthos. Au minimum un vol quotidien est assuré à destination et en provenance d’Athènes et des services réguliers d’autobus relient la capitale de l’île au port continental de Patras (3,5 heures) puis continuent vers Athènes (sept heures supplémentaires.

Zakynthos est peuplée depuis l’ère paléolithique et l’ère néolithique, comme l’ont prouvé plusieurs fouilles archéologiques. L’île était un centre important à l’ère mycénienne et est mentionnée à trois reprises sur les tablettes de Pylos, écrites en écriture «linéaire B». Des rameurs originaires de Zakynthos vivaient également dans l’état de Messénie. La présence mycénienne est également attestée par les monumentales tombes voûtées (« à tholos ») mycéniennes qui furent creusées sur l’île de Zakynthos. Le vestige le plus important est le cimetière mycénien découvert accidentellement lors de la construction de routes en 1971, près de la ville de Kambi.

Le poète grec de l’antiquité, Homère, fait mention de l’île dans l’Iliade et l’Odyssée, déclarant que les premiers habitants étaient les descendants du roi Dardanos de Troie, appelé Zakynthos, et de ses hommes. L’île fut ensuite conquise par le roi Arcesius de Céphalonie, puis par Ulysse d’Ithaque.

Si vous êtes un voyageur indépendant et envisagez de visiter l’île en haute saison, prenez garde au fait que la plupart des hôtels, en particulier ceux des zones de villégiature de la côte sud, sont réservés à l’avance par les voyagistes.

La principale station de l’île est Laganas sur la côte sud, où 14 kilomètres de sable doré scintillent doucement dans des eaux peu profondes. La principale promenade de bord de mer regorge de bars, de restaurants, d’hôtels et de résidences et vous y trouverez toutes sortes de sports nautiques et de loisirs, y compris des excursions en montgolfière et des promenades en bateau à fond de verre. Si vous souhaitez faire la fête toute la nuit, les pubs, les restaurants indiens et les bars à quiz sont vos destinations idéales

Vous pourrez même nager aux côtés des jolies tortues marines qui utilisent le sable doux des plages de la côte sud comme lieu de nidification. Malheureusement, ces tortues, qui migrent vers ces rives depuis des milliers d’années, sont aujourd’hui l’une des espèces les plus menacées d’Europe, principalement en raison des ravages du tourisme de masse. Les écologistes sont de plus en plus souvent confrontés à l’industrie touristique qui s’est opposée à divers contrôles visant à protéger les tortues.

Les touristes eux-mêmes devront finalement prendre eux-mêmes la responsabilité de la disparition ou de la survie de ces adorables créatures. Des règles telles que l’interdiction de visiter des zones concernées depuis le crépuscule jusqu’à l’aube pendant la saison de reproduction devraient être strictement observées.

Si vous louez une voiture ou une moto, vous pourrez explorer les jolis villages intérieurs de l’île et l’impressionnant littoral occidental avec ses falaises spectaculaires et ses couchers de soleil à couper le souffle.

Les îles Ioniennes et, parmi elles, Zakynthos, n’ont pas été affectées par les invasions et les colonies slaves du VII ème siècle après J.-C. Elles ont plus tard servi de base pour le rétablissement du contrôle impérial et la réhellénisation de la côte continentale.

Zakynthos est devenue une partie du Thème byzantin de Céphalonie, une province militaire-civile située dans l’ouest de la Grèce, comprenant les îles Ioniennes. Celui-ci a dominé du VIIIème siècle et jusqu’à la conquête partielle du Royaume de Sicile en 1185.

Il existait une relation étroite entre le Thème de Céphalonie et les possessions byzantines dans le sud de l’Italie, puisque les îles Ioniennes servaient d’intermédiaire clé et de base de rassemblement pour des opérations en Italie et permettait de protéger les zones maritimes des mers Ionienne et Adriatique contre les pirates arabes. Cependant, Zakynthos n’était pas une partie centrale du Thème, dont les chefs militaires étaient principalement basés à Céphalonie. Le Thème fut également fréquemment utilisé comme lieu d’exil pour les prisonniers politiques.

Suite à l’effondrement de la domination byzantine dans le sud de l’Italie au milieu du XIème siècle, l’important du Thème de Céphalonie diminua, et l’île fut dès lors dirigée par des gouverneurs civils. Corfou et le reste du Thème, à l’exception de Leucade, furent assaillies par les Normands sous Guillaume II de Sicile, en 1185. Bien que Corfou ait été reprise par les Byzantines en 1191, les autres îles, y compris Zakynthos, demeurèrent perdues pour Byzance. Elles formèrent le Comté palatin de Céphalonie et Zante, attribué à l’amiral grec de Guillaume II, Margaritus de Brindisi.

espa espa d
  • .
  • .